« Obscurantism » du 27 juin au 19 juillet à Imaaya

La danse saccadée de Mr R

Lorizine mo la fors

Sagacé I

Mixology

Sagacé II

Pendulum

Obscurantism

L'influence

Mumbai Dayanad

Monn grandi parmi fam

Esper Notre Dame

Imprégné d'isolement

Virvoltans

Droiture extériorisée

Matematik - proportion- trilingue

Mouvement

Bat Karé

Point d'encrage

Institution

Soley leve pu tou dimun

Obscurantism

« Obscurantism » se tiendra à la galerie Imaaya à Phoenix, du 27 juin au 19 juillet 2019. Cet événement est la première exposition solo de Raymond Levantard à l’ile Maurice. Imaaya ayant exposé les œuvres de l’artiste depuis ses débuts, et l’ayant précédemment accueilli pour une exposition groupée, il était tout à fait naturel pour lui de s’y produire pour sa première expo mauricienne.

Raymond nous embarque dans un voyage bien particulier. Un « obscurantisme » illustré par des toiles couvertes et recouvertes de fusain, d’acrylique, de pastel et de peinture aérosol. Un véritable tourbillon visuel, empli de sens aussi bien que de désinvolture. Il visite volontairement les sentiers battus, qu’il s’amuse à réinventer, à l’aide de fines lignes et la précision du déconstructivisme, ce style qui lui va comme un gant. En tant qu’artiste mauricien, Raymond ne se prive pas de faire des clins d’œil à nos origines tumultueuses, et du désarroi contemporain. Il s’inspire aussi de ses origines mixtes ; issu de souches française, indienne, malgache, et réunionnaise, Raymond Levantard est le fruit d’un brassage généalogique typiquement Mascarin. Il intègre, à sa manière, les courants artistiques et philosophiques des diverses ethnies qui le composent.

L’artiste exhibe sa maîtrise du dessin au crayon et au fusain grâce aux courbes envoûtantes, aux formes transversales, et aux énergies résolument féminines qu’il incorpore à ses œuvres. La femme est d’ailleurs souvent représentée dans ses pièces, parfois de façon subtile, et certaines fois avec une présence plus prononcée. Selon l’artiste, cet aspect de ses tableaux est une manifestation de son anima, son inconscient féminin. Les 3 piliers majeurs de sa réflexion artistique sont l’espace, le mouvement, et la perception. L’espace encourage la création et la composition ; le mouvement, l’énergie dégagée, vient imbiber cet espace d’émotions, de mouvements, de ressentis ; et finalement, la perception qui donne un sens évolutif à l’ensemble de ses œuvres.

« Obscurantism » est une invitation à se perdre, se laisser aller, se retrouver dans des cascades de structures saccadées qui s’entremêlent. Une invitation à contempler une collection tout aussi fantastique que sagace.